Évolution urbaine

Évolution urbaine
Orange

L'Offre commerciale de proximité à l'échelle des 12 quartiers de la ville de Reims, édition 2021

Depuis plusieurs années, le commerce de proximité connait un renouveau qui s’explique en partie par certaines évolutions sociodémographiques : urbanisation, vieillissement de la population, hausse du nombre de personnes seules et par les nouveaux modes de consommation : volonté de "gagner du temps", priorité à la restau

Note n°20 : Les établissements du Grand Reims

Avec près de 19 000 établissements actifs sur son territoire à fin 2016, le Grand Reims concentre plus de la moitié des établissements de la Marne. Le tissu économique de la Communauté Urbaine connaît une dynamique en enregistrant une hausse +2,8% de son nombre d’établissements entre 2015 et 2016 contre 2,7% au niveau national et 1,8% pour le niveau régional. A cette dynamique d'évolution, s'ajoute le nombre de créations d'établissements qui s'élève à 2 638 pour l'année 2017.

Ilots de chaleur : le manque d’espaces verts aggrave le phénomène en ville

Les dépassements de températures moyennes sur les normales observées sont plus nombreux ces vingt dernières années. Ceux-ci impactent directement nos espaces urbanisés et nos modes de vies. Ces vagues de chaleur fragilisent les populations les plus vulnérables (enfants en bas âges, séniors, travailleurs extérieurs, sans-abris) et augmentent le risque sanitaire lié à la pollution atmosphérique. 

Relever les formes urbaines et paysagères

L'atlas des tissus urbains du Grand Reims, mis en oeuvre par l'agence depuis 2017, met en lumière l'analyse des formes bâties et non bâties du territoire. Ce nouvel outil sert de support aux politiques réglementaires et de planification des documents cadres. Il révèle les processus d'évolutions urbaines des formes bâties. Il illustre les réflexions sur les capacités de transformation et de densification des tissus urbains. Par définition, cet outil, support d'observation du territoire, favorise les démarches de renouvellement urbain et d'optimisation du foncier.

Les zones d’activité économiques à l’échelle du Grand Reims

Vectrices du développement économique local, les zones d’activités économiques (ZAE) s’affichent comme des vitrines de l’attractivité d’un territoire qu’elles structurent spatialement. Depuis leur essor à la fin des années 1960 jusqu’à aujourd’hui, les zones ont évolué dans le temps et dans l’espace au gré des besoins, tant esthétiquement que fonctionnellement.

Stat’Info n°6 – La monoparentalité

En France, près de 3,2 millions d’enfants (moins de 25 ans) vivent au sein d’une famille monoparentale en 2011. Principalement liée au veuvage avant les années 1980, la monoparentalité se renforce aujourd’hui du fait de la fragilité accrue des unions parentales. Très souvent dirigées par les mères, ces familles, aux parcours de vie différents, connaissent des difficultés financières et sociales.

Stat’Info n°5 – La maison individuelle dans le département de la Marne

En France, 56 % des ménages choisissent la maison individuelle pour se loger. Le département de la Marne n’échappe pas à la règle avec 160 000 maisons sur près de 290 000 logements. Mode de résidence largement plébiscité, entre 1999 et 2010, deux tiers des logements neufs mis sur le marché, sont des maisons individuelles. De toutes les formes d’habitat existantes, la maison individuelle est, foncièrement, la plus impactante. Alors que la forme pavillonnaire offre entre 5 et 20 logements pour du diffus et 25 à 40 logements à l’hectare en ville, l’immeuble propose entre 50 et 200 logements.